Étude des preuves et des pratiques de l’utilisation des transferts monétaires dans des contextes d’insécurité alimentaire aiguë

Étude des preuves et des pratiques de l'utilisation des transferts monétaires dans des contextes d'insécurité alimentaire aiguë

Le Global Food Security Cluster (gFSC) a commandé une recherche opérationnelle pour explorer le potentiel inexploité et/ou sous-utilisé des transferts d’argent liquide, et renforcer les preuves de l’utilisation des transferts d’argent liquide pour des résultats de sécurité alimentaire dans des contextes d’insécurité alimentaire aiguë (IPC/Cadre Harmonisé (CH) Phase 3-5, ou CARI modéré ou sévère (3 ou 4)). La recherche a utilisé le Nigeria, la Somalie et la Syrie comme exemples. La recherche a examiné le rôle du gouvernement et des donateurs, et a identifié les facteurs favorables et défavorables à la décision d’utiliser de l’argent liquide plutôt que d’autres modalités d’assistance. La méthodologie était qualitative et reposait sur une étude documentaire itérative et des entretiens avec des experts des trois pays étudiés. Les résultats ont été présentés lors d’un atelier virtuel réunissant plus de 170 participants du monde entier.

Le rapport est accessible ici : https://fscluster.org/cash-and-markets-working-group/document/evidence-and-practice-review-use-cash-0

CLIENTGlobal Food Security Cluster (gFSC)
PAYSLe Nigeria, la Somalie et la Syrie